Dans presque que tous les bistrots du quartier, m'explique le gérant, il existe un "Cagnomatic" pour les clients. Le procédé est simple. Chaque client qui le souhaite se voit attribué un numéro sur ce genre de tableau où il y a des ouvertures correspondantes à chaque numéro.

IMG_20160602_135841.jpg

Le client peut y glisser à son bon vouloir le nombre de pièces de monnaie qu'il désire. A la fin de l'année le "Cagnomatic" est ouvert. Et chacun récupère son argent collecté sur une année et en fait ce qu'il veut. Une drôle de manière de fidéliser les clients.

Le gérant a même tenté d'attirer Martine en lui proposant d'occuper un numéro si toutefois elle habitait les parages. Qui sait?

Texte et photos: Jean Michel Diatta