La première fois que j’y suis allée, j’avais 16 ans. Je participais à un échange avec mon journal scolaire et des jeunes étudiants en français d’Hué, la cité impériale du centre du pays.

La Baie d’Halong, Dien Bien Phu, Hanoi, l’ancienne Saïgon, j’ai tout revisité lors d’un 2e puis un 3e séjour à ma majorité. Quinze ans après la découverte du Vietnam, c’est dans un contexte somme toute assez similaire – celui d’un échange journalistique (on ne renie visiblement pas ses passions et ses motivations !) – que je reviens dans ce pays qui m’a fait aimer l’Asie.

IMG_1102.jpg
La skyline d’hanoi, depuis le Lac de l’ouest (photo Marie-Emilie Catier)

Depuis ma dernière visite, on s’en doute, Hanoï, la capitale, a changé de visage. Des tas d’immeubles se sont construits pour accueillir les nouvelles classes moyennes qui sont invitées à quitter les minuscules logements familiaux pour investir des appartements flambant neufs dans des tours vertigineuses.

Les voitures qui ont investi les rues entre les scooters sont plus luxueuses. Mais les habitants sont toujours adorables, et surtout tellement souriants.

IMG_0948.JPG
Les téléphones portables dernier cri ont rejoint la panoplie des vendeuses ambulantes (photo Marie-Emilie Catier)